Ne vous étonnez pas, c’est bien une Mini! Ce Crossover est le plus grand modèle proposé par la marque allemande. Avec ses allures pataudes, elle tente de garder le fameux « Go Kart Feeling » cher à ses fans. Avec quelle réussite?

PSD_8

Au volant d’un tel véhicule, vous vous sentez rapidement maître de la route. Avec une position de conduite haute qui domine le capot très musclé, la Mini Countryman est idéale pour les amateurs de crossover un tantinet « Tape à l’œil ». Et certaines options proposées renforcent cet aspect de la Mini ! Logo projeté au sol depuis la portière conducteur, peintures et finitions très luxueuses ainsi qu’une grande variété d’options (toutes aussi esthétiques qu’inutiles) sont proposées pour que votre crossover soit une voiture unique en son genre, que l’on reconnait du premier coup d’œil.

Des performances au sommet

PSD_7Avec un bloc diesel suralimenté par un turbo, développant 190 ch et 400 nm de couple répartis sur les quatre roues, le Countryman Cooper SD est l’une des voitures diesel les plus puissantes de son segment ! Lourde d’une tonne et demie, la Mini n’a cependant pas à rougir de ses performances : 7,4 secondes pour atteindre le 100 km/h, c’est aussi impressionnant que la Golf GTE qui dispose de 14 ch supplémentaires !

La conduite est tout aussi spectaculaire. Malgré un roulis important, les suspensions fermes, doublées d’une transmission intégrale et d’une direction très directe, vous donnent une impression de sportivité largement suffisante dans les routes sinueuses. La boite robotisée BVA 8 rapports fait des merveilles et passe les rapports avec une fluidité rare. Des performances retrouvées également avec la version essence Plug-in Hybride forte d’un moteur électrique bien fini. Au niveau de la conduite, c’est un coup de cœur !

Un confort plus relatif

Mais il y a un hic. Et pas des moindres :

la voiture n’est pas confortable. Le revers du caractère résolument sportif de ce crossover est l’absence de confort sur des routes plus longues. Les sièges sont trop durs et les suspensions laissent le dos ressentir chaque irrégularité du sol. Il ne faut pas une heure de route pour s’en rendre compte et trouver cela gênant.

Au niveau des instrumentations, malgré une finition exceptionnelle, leur utilisation est difficile à appréhender au premier abord. Pour toute personne dont la patience a des limites, cela peut vite devenir infernal. Ce point noir entache malheureusement un tableau presque réussi avec brio.

PSD_1

Du raisonnable à la démesure

Avec plusieurs modes de conduite très différents et une expérience de conduite frisant la perfection, la Mini se montre très raisonnable dans ce qu’elle propose, sans fioritures. Mais en ce qui concerne les gadgets embarqués et l’esthétique globale, le Countryman est franchement démesuré. Avec 4,30m de long, il parait gigantesque. Et toutes les lumières présentes dans l’habitacle (en option) le rapprochent plus d’une discothèque que d’une voiture.

PSD_3

Pour ce qui est du « Go Kart Feeling » on y est presque. Tant dans les réactions du véhicule que dans son confort relatif, on retrouve cette sensation. Toutefois, le poids, la taille et toutes les conséquences qu’ils impriment sur le comportement de la voiture, éloignent un peu le crossover de cette sensation recherchée. Mais est-ce vraiment un défaut ?

=> L’essai en vidéo !

PSD_5