Votre magazine d'actualité moteur!

ChronoGrip au Legend Boucles de Bastogne 2018 !

Restauration Renault 4L #5 : Avancées sur plusieurs fronts

Restauration Renault 4L #5 : Avancées sur plusieurs fronts

En attendant que le châssis soit pris en charge par la personne qui le réparera, les travaux ont continué d’avancer sur plusieurs fronts. Ainsi, quand le châssis sera fini, le remontage pourra rapidement commencer…

Mise en peinture de certaines pièces

Comme le châssis sera noir, les trains roulants le seront également ! Ces pièces, majoritairement faites en fonte sont passées à la brosse métallique pour les nettoyer et une bonne couche de peinture et d’antirouille a été appliquée pour un rendu plus propre.

L’essieu arrière y est passé également. Sauf que, HORREUR ! Les paliers d’essieu, qui le maintiennent au châssis, s’avèrent totalement pourris ! Il faut impérativement les remplacer. James, Julien et Alex retroussent alors leur manches et s’appliquent à défaire ces pièces confortablement logées dans la rouille et la poussière depuis 1985 pour les remplacer par des nouvelles. Ensuite, l’essieu peut enfin recevoir sa couche de peinture et les tambours arrières ainsi que de nouveaux roulements sont remontés.

Un petit nettoyage du carburateur s’impose…

Si il y a bien une pièce qui n’a jamais inquiété personne sur cette Renault 4L, c’est le carburateur. N’ayant jamais du être changé ou réglé, il n’a pas été le centre de l’attention jusqu’ici. Pourtant, dans ce moment d’attente, une petite curiosité pique Alex qui se dit que ce serait quand-même sympa d’y regarder. Après-tout, un carburateur propre c’est toujours mieux ! Les photos expriment d’elles-mêmes la nécessité absolue de le nettoyer…

Passé aux ultrasons, son état était tel que le bain a du être changé entre deux séances… c’est la première fois pour cette pièce qu’un vrai nettoyage est effectué. Quel résultat ! De nouveaux joints y seront également appliqués, bref il est tout neuf !

Les pièces pour le châssis sont arrivées !

En Belgique on a une certaine chance pour les tôles de Renault 4L. Initialement, c’est surtout le site de Melun-retro-passion.fr et consorts qui fournissent les éléments tôlés permettant la restauration du châssis. Sauf que, au delà d’un prix un peu élevé, s’ajoutent d’important frais de port. C’est là qu’intervient l’astuce : l’usine qui les fabrique se situe à Saint-Vith, en Belgique ! C’est beaucoup plus simple de les acheter sur place !
Très fin, le plancher s’est avéré compliqué à transporter mais tout est arrivé à bon port sans le moindre dégât. (Ah si, une sangle, sciée par la tôle… oups! )

Et vous découvrirez la suite au prochaine épisode !
Le châssis est actuellement en réparation, il sera ensuite conduit pour être galvanisé entièrement.

Le moteur recevra bientôt quelques attentions également et puis viendra le tour de la carrosserie ! Un sacré morceau qui prendra certainement du temps aussi. Heureusement, quand on aime, on ne compte pas ! 😉

ChronoGrip

Envie de plus?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.